Qui sommes nous ?

« Tiers Livre (http://www.tierslivre.net/) et Scriptopolis (http://www.scriptopolis.fr/) sont à l’initiative d’un projet de vases communicants : le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre. »

Vous souhaitez participer ? Inscrivez-vous au Groupe Facebook ou suivez-nous sur Twitter, et faites-vous connaître.

vendredi 2 décembre 2016

Micro-recension des Vases Communicants de décembre 2016





© Photographie de Marie-Noëlle Bertrand
pour l'échange avec Françoise Gérard



Marie-Christine Grimard chez Alain Nouvel
Heur(t)s d'instants (2/2) ou "deux camps, celui des ténèbres et celui de la lumière"


Alain Nouvel chez Marie-Christine Grimard
Heur(t)s d'Instant (1/2) ou "comme un parfum de temps"


Clotilde Daubert chez François Bonneau
Des Mots Aimants #4 ou "nous sommes ombre des souvenirs"


François Bonneau chez Clotilde Daubert
« je voudrais être quitte »


Hélène Verdier chez Dominique Autrou
Flottements [vases communicants] ou "fixer l'instant de l'interrogation"


Dominique Autrou chez Hélène Verdier
Flottement [vases communicants] ou "reposoir pour mes heures perdues"


Louise Imagine chez Luc Comeau-Montasse
"grisée mais aussi effrayée par trop de vitesse"


Luc Comeau-Montasse chez Louise Imagine
Une idée île…


Françoise Renaud chez Dominique Hasselmann
Vers l'horizon perdu [1/2] ou "il était attentif au crépuscule dont les lueurs le bouleversaient"


Dominique Hasselmann chez Françoise Renaud
Vers l'horizon perdu [2/2] ou "il fallait s’attendre à tout"


Françoise Gérard chez Marie-Noëlle Bertrand
Mortelle absence ou « soleil noir des jours enfuis »

Marie-Noëlle Bertrand chez Françoise Gérard
Comme horizon, l’éternité… ou « ses derniers tours comme sortilèges »





samedi 12 novembre 2016

Liste des Vases Communicants de décembre 2016










------------------

Sylvie Pollastri (Chronique des pas perdus) qui a vasecommuniquer en novembre cherche un vase avec qui communiquer ce moi-ci ; Danielle Masson (Jetons l'encre à Saint Maximin la Sainte Baume...) aussi…

------------------

Marie-Christine Grimard : Promenades en Ailleurs

et Alain Nouvel : Intolérable Mauron

------------------

Clotilde Daubert : Rixile

et François Bonneau : L’irrégulier

------------------

Hélène Verdier : Simultanées

et Dominique Autrou : La distance au personnage

------------------

Louise Imagine : Il pleuvra demain...


et Luc Comeau-Montasse : Les décourcis de Lélio Lacaille

------------------



Françoise Renaud : Terrain fragile

et Dominique Hasselmann : Métronomiques

  ------------------

Françoise Gérard : Le vent qui souffle

et Marie-Noëlle Bertrand : Eclectique et Dilettante

------------------

Rejoignez-nous… Faisons communiquer nos vases le 2 décembre !




vendredi 4 novembre 2016

Micro-recension des Vases Communicants de novembre 2016



© Hélène Verdier pour l’échange avec Marie-Noëlle Bertrand





Aunryz Tamel chez Alain Nouvel
Etranges voisins ou « lire ces pages offertes par le hasard »


Alain Nouvel chez Aunryz Tamel
Etranges voisins ou « quitter ce lieu, [...] pour aller où ? »


Sylvie Pollastri chez François Bonneau
"dans les traits d’un visage anonyme mais bonhomme"


François Bonneau chez Sylvie Pollastri
"je vous demanderais d’être synthétiques"


Hélène Verdier chez Marie-Noëlle Bertrand
Chevets ou « lui qui, selon moi, pourrait être plusieurs »
http://ladilettante1965.blogspot.com/2016/11/chevets-commentsetaient-ils-rencontres.html


Marie-Noëlle Bertrand chez Hélène Verdier
Est-ce que l’on sait où l’on va ? ou « se re-poser au plus près de leurs racines »





dimanche 16 octobre 2016

Liste des Vases Communicants de novembre 2016









Alain Nouvel : Intolérable Mauron


------------------


Sylvie Pollastri : Chronique des pas perdus
et François Bonneau : L'irrégulier

 ------------------


Hélène Verdier : Simultanées 

et Marie-Noëlle Bertrand : La dilettante 



------------------





vendredi 7 octobre 2016

Micro-recension des Vases Communicants d'octobre 2016


Giovanni Merloni, Periferia dessin 1963 - collage 2013 pour l'échange avec Hélène Verdier



Hélène Verdier chez Giovanni Merloni
S'échapper par la tangente ou "dans un espace-temps en concaténations"
https://leportraitinconscient.com/2016/10/07/sechapper-par-la-tangente-rencontre-avec-helene-verdier-vases-communicants-octobre-2016/


Giovanni Merloni chez Hélène Verdier
S'échapper par la tangente ou "suivant la géométrie même de chacun des éléments concurrents"
http://simultanees.blogspot.fr/2016/10/sechapper-par-la-tangente.html?m=1


Sylvie Pollastri chez Aunryz Tamel
Voix ou "proches, lointaines, soudaines"
https://lelcaill.wordpress.com/2016/10/07/vases-communicants-doctobre-voix-12-sylvie-pollastri/


Aunryz Tamel chez Sylvie Pollastri
La Voix ou "je ne voudrais pas déranger"


LanLanHûe chez Marie-Noëlle Bertrand
 

Marie-Noëlle Bertrand chez LanLanHûe



jeudi 15 septembre 2016

Liste des Vases Communicants d’octobre 2016






Hélène Verdier : Simultanées

et Giovanni Merloni : Le portrait inconscient




------------------------

Sylvie Pollastri : Chronique des pas perdus

------------------------


et Marie-Noëlle Bertrand : La dilettante

------------------------




vendredi 2 septembre 2016

Micro-recension des Vases Communicants de septembre 2016







Photographie : Sylvie Pollastri : Basilicate, Italie, 2011 pour son échange avec Martine Cros




Françoise Renaud chez Marie-Christine Grimard
De l'Océan (1/2) ou "Cette ivresse à éprouver la force démente de l’eau"


Marie-Christine Grimard chez Françoise Renaud
De l’océan (2/2) ou « Il m’aidera à me souvenir du temps sucré des jours de liberté »


Marianne Desroziers chez Eric Dubois
Vallée du Giffre ou "Comme un enfant pas sage"


Eric Dubois chez Marianne Desroziers
"Jeux immobiles"


Sylvie Pollastri chez Martine Cros
"Bleu" ou "j’attends mes demains"


Martine Cros chez Sylvie Pollastri
D'aller, dans ce bleu ou "océane langue"


Lamber Savigneux chez Aunryz Tamel
« Vent, voile » ou "c’est un chemin [...] intime et qui ne livre rien"


Aunryz Tamel chez Lamber Savigneux
Vent éteint ou "la ville se dissout / pour un temps"


Franck Queyraud chez Marie-Noëlle Bertrand
Sans titre ou «  Il préférait les dire, ses poèmes »

Marie-Noëlle Bertrand chez Franck Queyraud
Fractales ou «  elle apprend la fuite éperdue »